Pourquoi exploiter ses données lorsqu’on est une PME

On entend beaucoup parler de « Big data ». Bien souvent les entrepreneurs ne se sentent pas concernés, surtout dans la PME. Coûteux financièrement, requiert des solutions technologiques inaccessibles, manque de personnel qualifié, pas de temps à y consacrer personnellement.

Mais pourquoi ne pas s’y attarder quelques minutes. Parce qu’il y a aussi des bénéfices à exploiter ses données.

Tout d’abord, il est fort probable que votre entreprise dispose déjà de données. Vous avez un site web? Vous avez un système de gestion du temps? Vous avez un logiciel d’enregistrement de ventes? Vous avez des données.

Qu’en faites-vous? Bien souvent rien.

En exploitant les données on peut y trouver plusieurs utilités:

  • Valider la satisfaction des clients (à quand remonte le dernier achat, achète-t-il plus ou moins qu’avant) par votre site transactionnel ou identifier des clients potentiels (fréquence de visite sur votre site)
  • Analyser la performance de votre organisation ou vos ressources (est-ce que les heures d’absences augmentent, quel est le taux de productivité des employés)
  • Les ventes de produits par jour/par point de vente/par employé (dois-je ajuster la production, est-ce que mes commandes de matières premières sont optimales, est-ce que je dois embaucher plus d’employés)

Pour débuter l’exploitation de vos données, il faut déterminer quelles sont les métriques qui pourraient être le plus utile pour la prise de décision dans votre organisation et les données nécessaires au calcul de ces indicateurs. Ensuite, il faut s’assurer que les données font du sens. « Garbage-in, garbage-out » entend-on souvent. Si l’information à l’entrée est erronée, vous risquez d’avoir une analyse qui comporte des biais.

Puis il faut manipuler, structurer et présenter les données selon les indicateurs choisis. Mais cette étape ne vous donnera pas le contexte ou l’explication quant au résultat obtenu. Il faut prendre le temps de faire et valider certaines hypothèses suite à ces résultats. Poursuivre l’analyse en validant chaque hypothèse permettra de tirer des conclusions utiles à la prise de décision.

Par exemple, vous avez colligé de l’information sur les ventes. Vous avez remarqué une baisse de 20% dans le mois de juin, par rapport à la même période l’an dernier. Vous pouvez poser quelques hypothèses, rupture de stock, perte de clients, problème de production. Puis en validant vos hypothèses une par une, vous vous rendez compte qu’un de vos représentants a été absent durant cette période.

Cette information permet de vous faire prendre conscience de la sensibilité de votre chiffre d’affaires face à votre force de vente et vous permettre de mettre un plan de relève en place.

Vous avez des données, les exploiter permet de mieux comprendre comment votre organisation réagit face à certaines situations et prendre les décisions qui s’imposent pour demeurer compétitif dans le marché.

 

 

  • Posted by cofinia
  • On septembre 6, 2016
  • 0 likes
Tags: analyse, Analyse des ventes, Exploitation de données, Information de gestion, Modéliser

0 Comments

Leave Reply

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *