fbpx

Tranche de vie d’entrepreneur – le marketing numérique

Pour ceux qui ne le savent pas ou qui l’ont oublié (probablement 99% des gens qui me connaissent), j’ai fait un baccalauréat en marketing. Puis  j’ai commencé à travailler en comptabilité et je n’ai pas trouvé ça si pire… alors je suis retournée à l’université pour compléter les cours qui me manquaient pour obtenir un titre comptable.

Et même si les notions apprises faisaient partie de mon coffre d’outils, je n’ai pas eu à m’en servir bien souvent.

Il fallait bien que je m’y remette avec Cofinia. Avoir un site web c’est bien, mais c’est comme avant, quand tu avais le nom de l’entreprise dans les pages jaunes, ça ne donne pas grand chose si tu n’amènes pas les gens à te connaître et chercher tes coordonnées. Je me disais que mes notions marketing allaient émerger et je m’en sortirais pas si pire. Je dois avouer que je suis un peu naïve des fois… ou que j’aime mieux penser à la vue en haut de la montagne, que la montée pour y arriver.

Quand j’ai commencé à m’informer sur ce que je devais faire pour amener du trafic sur mon site web,  j’ai rapidement perdu le contrôle. Entre “ton site est-il bien indexé”, “c’est qui ton persona”, “ça te prend du Google Adwords”, “as-tu un landing page”, “faut un formulaire de capture pour calculer le taux de conversion” j’ai commencé à être perdue.

Mon premier constat

C’est comme dans tout, si tu ne payes par pour des professionnels compétents, c’est seulement si tu es chanceux, débrouillard, doté d’intelligence supérieure ou les trois que ça va donner de bons résultats. En parlant avec des amis entrepreneurs on m’a conseillé de faire des tests, apprendre par essais erreurs, pour voir ce qui fonctionne pour Cofinia. Du côté des spécialistes consultés, pas plus de chance, il n’y a pas de recette, ce n’est pas clair comme en comptabilité (débit = crédit, faut que ça balance = c’est simple…). Avec un peu de recul et beaucoup de temps à tourner en rond, voici mon premier constat:

Soit tu confies la gestion du marketing à une firme compétente, qui a TOUS les profils de ressources nécessaires pour t’aider. Et quand je dis TOUS, c’est que certains peuvent t’aider avec ton site web, l’indexation, d’autres avec Google Adwords et tes mots clés pis d’autres avec la stratégie de publications sur Facebook, LinkedIn, Twitter et autres médias sociaux. Et par-dessous tout, te fournir les rapports pour mesurer concrètement les résultats et le ROI (retour sur investissement).

Soit tu te prends en main et tu apprends par toi-même les notions pour garder une partie de l’expertise dans ton entreprise et confier le reste à des experts.

C’est ce qu’on a fait chez Cofinia. Pourquoi? Un peu parce que je suis une “control freak”, mais surtout parce que j’aime comprendre et analyser. J’ai trop entendu de “fais-moi confiance m’a t’organiser ça” dans ma carrière pour confier un aspect aussi important à quelqu’un sans comprendre. 

Et puis, on ne vend pas des services en comptabilité en ligne comme on vend des vêtements ou des cours de cuisine. La stratégie est différente.

Et avec l’arrivée de Léa l’an dernier, on avait du temps, enfin on a eu un peu de temps. On a créé beaucoup de contenus ce qui était très bien, car on ne peut pas demander à n’importe qui de créer du contenu en comptabilité et sur les applications Zoho qu’on implante. 

On s’est également trouvé une “personnalité”. William de chez Kaseme nous a suggéré de changer le ton du comptable traditionnel, ce qui nous rejoignait plus de toute façon. Je suis tombée sur Promo qui nous a permis de faire des vidéos à peu de frais. Avec Léa et Molly, nous nous sommes bien amusées à créer des vidéos cocasses pour promouvoir nos services.

Vous pouvez aller les consulter sur notre page Facebook dans la section vidéo si vous êtes curieux.

On a commencé à faire un peu de Google Adwords et avoir plus de trafic sur notre site, mais tout ça de façon “expérimentale” pour en tirer des leçons et apprivoiser la “bête”.

Mon deuxième constat

Il faut apprendre la terminologie. Parce que ce n’est pas naturel pour moi et que j’ai l’impression que je le sais, mais dès que j’en parle avec les spécialistes qui m’aident, j’ai l’impression de voir un casse-tête avec beaucoup de morceaux manquants. Un peu frustrant. Voici quelques notions essentielles à maîtriser:

Référencement ou SEO (Search Engine Optimization)

C’est une façon d’optimiser ton site web pour que les moteurs de recherche (comme Google) le mettent dans les premiers éléments de la liste de sites trouvés en fonction des mots clés inscrits dans la barre de recherche. Le référencement naturel permet de te positionner sans avoir à payer. 

Il faut y travailler sur deux axes: le volet technique et le volet contenu.

Technique: avec quoi faire ton site (WordPress est le plus connu), la structure, la vitesse, l’ergonomie.

Contenu: autant pour les pages du site que pour les articles de blogue, le mot clé, la longueur des textes, les liens, les vidéos et les images.

Google Adwords ou campagne Adwords

Des fois le référencement naturel ne suffit pas. Tu es prêt à payer pour que les moteurs de recherche sortent ton entreprise en haut de la liste. Puisque Google est le moteur de recherche le plus utilisé, on entend beaucoup plus parler de Google Adwords que d’autres types de publicité web.

Le principe de fonctionnement de Google Adwords repose sur un système d’enchères sur mots-clés. Il incite les entreprises annonceurs à payer pour apparaître parmi les premiers résultats de recherche grâce aux mots clés choisis pour leurs campagnes. Donc si je choisis le mot “comptabilité”, il y a de fortes chance que d’autres cabinets comptables aient eux aussi choisi ce mot-clé dans leur campagne.

Une campagne Adwords réussie est la combinaison d’une bonne maîtrise de son budget, d’un choix pertinent des mots-clés, d’une annonce simple et efficace et d’un bon ciblage des clients (région, langue, intérêts, etc.) . Un suivi et une actualisation régulière sont également indispensables pour optimiser votre ROI. Une campagne réussie apportera un bon taux de conversion.

Google Analytics 

On a un site web, on a une campagne Adwords, maintenant “kossa” donne tout ça. 

Google Analytics permet de mesurer le nombre de visiteurs sur votre site, le nombre de pages vues, la durée moyenne par visite, etc.

Il permet également de savoir d’où viennent les visiteurs de votre site; moteur de recherche (référencement naturel ou campagne Adwords), infolettre, réseaux sociaux, liens d’un autre site).

Taux de conversion ou mesurer son ROI  

Le taux de conversion c’est la note sur le bulletin. Quand tu as une boutique en ligne et que tu souhaites que tes clients achètent, ton taux de conversion se calcule assez facilement. C’est le nombre de clients qui ont fait un achat sur la boutique divisé par le nombre de visiteurs. Pour mesurer la rentabilité de la campagne.

Mais Cofinia n’a pas de boutique en ligne, on calcule ça comment alors? Au moyen d’un formulaire web ou d’un call-to-action.?

On mesure combien de personnes ont fait ce qu’on attendait d’elles, comme remplir un formulaire de prise de contact, par rapport au nombre de personnes touchées par la campagne. 

Mon troisième constat

Maintenant que j’ai passé un an à faire des essais, j’ai acquis des données qui seront très utiles. L’investissement a été minimum, pour un résultat minimum. Mais puisque ça semble être beaucoup du “essai-erreur” cette dernière année va permettre d’identifier quelques actions porteuses pour l’année à venir.

Je suis prête à faire le saut dans l’aventure du marketing numérique, investir et choisir un bon partenaire, la firme qui va m’aider à définir ma stratégie marketing:

  • Fixer mes objectifs
  • Analyser ma performance de la dernière année
  • Identifier ma clientèle cible pour ce type de marketing
  • Identifier les actions à faire (contenus blogues, landing pages, campagnes)
  • Établir le budget et les responsabilités de l’équipe (interne et externe)
  • Mesurer les résultats

Rendez-vous dans un an pour le prochain bilan des actions marketing.

 

 

 

 

 

  • Posted by cofinia
  • On 10 mai 2019
  • 1 likes
Tags: comptabilité, entreprise, Marketin, ROI, SEO

0 Comments

Leave Reply

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *